Reglement concours

A- Règlement des championnats AFET

1/ Généralités


La participation aux épreuves des championnats de Team penning, Cattle penning et Ranch sorting est ouverte aux cavaliers membres de l'AFET. Cependant des dérogations sont prévues pour les membres d'autres associations ou pour les cavaliers titulaires d'une licence FFE (Voir plus bas "Concurrents non AFET") 
 

Team penning, Cattle penning et Ranch sorting :
Le règlement et le principe de fonctionnement définis ci-dessous sont identiques pour le championnat de Team penning (équipe de trois cavaliers), pour le championnat de Cattle penning (individuel) et pour le championnat de Ranch sorting (équipe de deux cavaliers).
 

Nombre d’épreuves et classement :
Le championnat annuel AFET est planifié sur 4 à 10 concours déterminés par le conseil d'administration de l'association en début d'année.
Pour le team penning, Les équipes sont classées à partir de leur premier concours. Pour les équipes effectuant plus de 5 concours, les 5 meilleurs résultats seront pris en compte pour le championnat.
Pour le cattle penning et le ranch sorting, le classement s’effectue également à partir du premier concours. Pour les cavaliers ou les équipes effectuant plus de 3 concours, les 3 meilleurs résultats seront pris en compte pour le championnat.
 

2/ Les différentes catégories : 
OPEN : Catégorie ouverte à tous les cavaliers.
LIMITED OPEN : En cattle penning, peuvent participer les cavaliers ayant un handicap compris entre 1 et 5 points.
En team penning, seules sont autorisées les équipes ayant au maximum 14 points en somme des handicaps des trois cavaliers, sachant qu’il ne peut y avoir deux cavaliers à 6 points de handicap et aucun à 7 points.
YOUTH 
: Catégorie non limitée en points de handicap. L’âge maximum autorisé est de 16 ans.  MINI YOUTH :> Catégorie non limitée en points de handicap. L’âge maximum autorisé est de 12 ans. 
 

3/ Assurance obligatoire : Les concurrents doivent être en possession d’une assurance responsabilité civile (RC) qui inclue la clause de garantie « risques de décès / invalidité permanente »  et d’une assurance responsabilité civile équidé (RCPE) en cours de validité pour leur cheval.  Une copie de ces assurances doit obligatoirement être remise au secrétariat de l’AFET avant le premier concours. 

4/ Licences : Aucune licence n’est demandée aux adhérents.  

5/ Concurrents « Non adhérent à l’AFET » : Les cavaliers locaux voulant découvrir nos disciplines pourront s’inscrire sur un concours au tarif normal d’engagement sous conditions de production d’assurance RC valide pour eux et leurs chevaux. A partir de leur seconde participation, l’adhésion AFET devient obligatoire.  Les adhérents des associations affiliées à la COWFTB (Coordination des organisations western françaises de travail du bétail) peuvent s’engager sur les concours au même tarif que les adhérents AFET. Les concurrents sont classés sur le concours mais non sur le championnat AFET. 
 

6/ Engagements : L’engagement des adhérents est obligatoirement effectué à l’aide du formulaire d’inscription électronique disponible sur le site. L’engagement des non-adhérents se fait par un formulaire disponible auprès du secrétariat. Le paiement correspondant est effectué soit en ligne, soit par courrier postal avant la date de clôture des inscriptions de chaque concours.  En cas de dépassement du volume d’engagements possibles sur un concours, les membres adhérents à l’AFET depuis plus de deux concours sont prioritaires.  Toute inscription tardive pourra être refusée (les cavaliers étant alors prévenus par téléphone), le paiement des inscriptions le jour du concours est possible (si le nombre d’équipe le permet) moyennant un surcoût par cavalier de 5 € (sans dérogation  possible).  Les réservations et le paiement des boxes doivent parvenir par courrier ou par les moyens informatiques mis à la disposition des adhérents au siège de l’association au moins 10 jours avant le concours, nous ne pourrons en aucun cas faire dérogation à cette règle. 
 

7/ Composition des équipes : En team penning, une équipe est constituée des trois mêmes cavaliers tout au long du championnat. Un numéro lui est attribué lors de sa première inscription. Un cavalier peut faire partie de plusieurs équipes. Une même équipe ne peut pas participer plus d’une fois dans la même classe.  En ranch sorting, une équipe est constituée des deux mêmes cavaliers tout au long du championnat. Un numéro lui est attribué lors de sa première inscription. Un cavalier peut faire partie de plusieurs équipes. Une même équipe ne peut pas participer plus d’une fois dans la même classe.
  Cas spécifique du nouveau cavalier Dans le cas ou un nouveau cavalier se présente pour son premier concours sans avoir pu constituer d’équipe, le comité d’organisation se charge de lui trouver un ou deux cavaliers d’expérience pour qu’il puisse s’engager sur le concours de team penning et/ou de ranch sorting. Dans ce cas, les équipiers désignés n’ont pas à payer leur engagement. 
 

8/ Méthode de calcul des handicaps cavaliers
Chaque équipier reçoit le score de l'équipe.
Seul le meilleur score du cavalier par concours est pris en compte les deux catégories OPEN et LIMITED OPEN confondues.
A la fin de la saison sont comptabilisés les 4 meilleurs scores.
Attribution des handicaps :
H 1 : Cavalier débutant et cavalier n n’ayant jamais marqué de point.
H 2 : Cavalier ayant obtenu entre  01 et 10 points.
H 3 : Cavalier ayant obtenu entre  11 et 20 points.
H 4 : Cavalier ayant obtenu entre  21 et 40 points.
H 5 : Cavalier ayant obtenu entre  41 et 60 points.
H 6 : Cavalier ayant obtenu entre  61 et 80 points.
H 7 : Un cavalier, ayant 18 ans devient H7 après 2 saisons consécutives avec un score entre 61 et 80 points et après approbation du conseil d’administration.
Montée :
1 niveau de handicap.
Un cavalier H1 obtient le niveau de handicap correspondant à son score à la fin de la saison, le handicap maximum étant H5.
Descente :
Un niveau de handicap, après deux saisons avec un score inférieur à son handicap.
Le conseil d’administration se réserve la possibilité d’intervenir dans l’attribution des handicaps s’il le juge utile.
 

9/ Méthode d’attribution des points :
- Dans chaque classe, seules les dix premières équipes marquent des points selon la répartition suivante :
            - première équipe                             20 Points
            - seconde équipe                               17 Points
            - troisième équipe et suivantes       15, 13, 11, 9, 7, 5, 3 Points
            - dixième équipe                                1 Point
 

10/ Classement
Le classement est effectué dès la participation au premier concours.
Un cumul des points est effectué sur la totalité des concours de l’année.
C’est l’équipe ayant le plus grand nombre de points sur les trois (ranch sorting et cattle penning) ou cinq (team penning) meilleurs concours qu’elle a effectuée qui gagne le championnat.
En cas d’égalité de points en fin de championnat la règle de départage appliquée sera la suivante :
On tiendra compte en premier lieu du nombre de victoires, deuxième place, troisième place, etc.… de chaque ex aequo sur leurs cinq meilleurs concours (team penning) ou trois meilleurs concours (cattle penning, ranch sorting).
Si l’égalité persiste seront pris en compte, comme pour un concours unique, le nombre de vaches total entrées.
Enfin, en dernier lieu, seront pris en compte les temps cumulés.
 

11/ Répartition des prix : Dotation en numéraire et lots
Les primes en numéraire sont attribuées aux premiers, deuxièmes et troisième des classes OPEN et LIMITED OPEN.
Les cavaliers des 3 premières places dans toutes les classes et toutes les disciplines se verront attribuer une plaque ; les places de 4 à 5 auront un flot.
En ranch sorting, un classement spécial « féminine » est effectué. Sur chaque concours, l’équipe classée première est dotée de la gratuité d’engagement sur le concours de ranch sorting suivant.
Les lots attribués par les sponsors sont répartis en fonction de leur nombre et de leur valeur aux suivants.
Le montant des primes est le suivant :
1er team penning OPEN:                              150€/cavalier
2éme team penning OPEN:                          100€/cavalier
3éme team penning OPEN:                            50€/cavalier
1er team penning LIMITED OPEN:             100€/cavalier
2éme team penning LIMITED OPEN:           70€/cavalier
3éme team penning LIMITED OPEN:           40€/cavalier
1er cattle penning OPEN:                             150€
2éme cattle penning OPEN:                         100€
3éme cattle penning OPEN:                           50€
1er cattle penning LIMITED OPEN:            100€
2éme cattle penning LIMITED OPEN:          70€
3éme cattle penning LIMITED OPEN:          40€
1er ranch sorting :                                         150€/cavalier
2éme ranch sorting :                                     100€/cavalier
3éme ranch sorting :                                      50€/cavalier
 

12/ Juges.
Pour chaque concours, il y aura au moins 1 juge principal et deux juges de ligne. Il sera prévu deux chronométrages. Réclamations.
Les réclamations doivent être déposées le jour du concours. Aucune réclamation ne sera acceptée au-delà.
En cas de réclamation une commission réunissant les juges, deux cavaliers consultants (tirés au sort avant l’épreuve) et un membre du conseil d’administration présent, est seule habilitée à décider de son bien fondé.
Tout comportement antisportif, ou toute autre attitude incorrecte vis à vis des juges ou d’autres cavaliers, dans le geste ou la parole, sera sanctionné d’un avertissement ou d’autres sanctions pouvant aller jusqu’à la disqualification du fautif. En cas de récidive, le conseil se réserve le droit d’exclure un cavalier  de l’association.
De même le conseil peut refuser un cavalier au sein de l’association au vu de ses agissements présents ou passés.
 

13/ Publication.
A l'issue de chaque concours, un classement officiel est établi. Ce classement est publié sur le site de l'association et communiqué aux médias qui en font la demande.
 

14/ Participation aux concours « hors championnat » :
Championnat de France inter-associations.
La participation des cavaliers/équipes se fera en fonction  de leur classement 2010 et des places disponibles.
Masters.
Pour les Masters planifiés jusqu’à la date du 5éme concours, la participation des cavaliers/équipes se fera en fonction de leur classement 2010.
Pour les Masters planifiés après la date du 5éme concours, la participation des cavaliers/équipes se fera en fonction de leur classement 2011.
 

15/ Points de règlement non stipulés
Dans le cas où un point de ce règlement ne serait pas suffisamment explicite ou qu’un litige issu d’une situation non décrite par ce règlement viendrait à se produire, une décision sera prise par le conseil d’administration et immédiatement appliquée. Le règlement s’en trouverait ainsi modifié et complété.

B- Règlement des concours AFET de Team penning

1/ Les concours se déroulent sur deux manches. Le temps alloué par manche est de 60 secondes (1:00 min.) pour la catégorie OPEN et de 120 secondes (2:00 min.) pour les catégories LIMITED OPEN, YOUTH et MINI YOUTH

2/ Dans cette limite de temps, une équipe de trois cavaliers doit trier du troupeau et mettre en enclos  trois bêtes identifiées d’un même numéro ou d’une même couleur de collier.

3/ Le classement résulte du cumul sur les deux manches du nombre de bêtes mises dans l'enclos et des temps mis pour effectuer ce travail. Les équipes entrant six bêtes au total devancent les équipes entrant cinq bêtes qui devancent les équipes entrant quatre bêtes, etc.., sans tenir compte du nombre de bêtes rentrées dans chaque manche.

4/ En cas d'égalité dans les cumuls du nombre de bêtes entrées au total et/ou des temps, les équipes qui entrent des bêtes dans chaque manche devancent les équipes qui n’entrent pas de bêtes dans une des manches.

5/ Dans l’éventualité d’une égalité parfaite (Total de nombre de bêtes entrées et total de temps identiques) pour l'une des trois premières places du concours dans une catégorie, une manche supplémentaire est effectuée pour départager cette égalité : le classement résulte du temps mis par chaque équipe concernée pour entrer dans l'enclos un lot de bêtes tiré au sort.

6/ En cas de force majeure (intempérie, terrain impraticable, …) le juge peut stopper temporairement ou définitivement le concours. Dans ce dernier cas, le classement du concours résulte de celui de la manche complète qui a pu se dérouler.

7/ Avant le début du concours, une mise en condition du bétail « setlage » est effectué dans la zone « Bétail » par un cavalier confirmé désigné par le juge principal ou par le juge lui-même. 

8/ Toutes les bêtes sont groupées dans la zone « Bétail » de l’arène avant que le chronomètre ne soit déclenché. Cette zone « Bétail » est délimitée par le début de la carrière (zone sans pen) et la ligne de départ. Les cavaliers sont hors de cette zone.
Le juge de ligne lève son drapeau  pour signaler que les conditions requises sont remplies. L’équipe en compétition a le numéro ou la couleur du collier des bêtes attribuées lorsque le juge de ligne abaisse son drapeau et ce dès que le nez du cheval du premier cavalier de l’équipe franchit la ligne de départ.

9/ Les cavaliers entrent dans l’arène dès l’appel de leur nom.  Tout délai entraîne la disqualification de l’équipe pour la manche. (Seul le juge peut prendre la décision d’élimination pour ce motif, il n’y a pas de contestation possible dans ce cas).

10/ Si pour toute raison une équipe ne se présente pas après avoir été appelée, le numéro des bêtes qui leur avait été attribué par tirage au sort ne sera pas utilisé dans ce lot d’équipes afin d'éviter de changer l’ordre de passage pour les autres concurrents.

11/ Seul le juge a pouvoir de décision pour constater une anomalie sur un animal. (sont concernées, les bêtes agressives, blessées ou au comportement anormal). Le constat d’une anomalie par le juge entraîne automatiquement l’arrêt du jeu et la réattribution d’un nouveau lot de bêtes à l’équipe en compétition.
Si l’équipe constate une anomalie et demande d’arrêter le jeu, ceci se réalise à ses risques et périls : le temps continue à courir, seul le juge décide du bien fondé de la demande et permet un nouveau passage.
En résumé : Seul le juge peut décider d’un nouveau passage de l’équipe.

12/ En cas de défense manifeste, dangereuse et répétée du cheval (ruade, cabrade, rétivité…), après un premier avertissement, le juge indique au concurrent qu’il ne peut continuer la manche avec le cheval incriminé. Le concurrent doit alors quitter la carrière sans arrêter le temps ni disqualifier l’équipe. Il a la possibilité de se présenter avec un autre cheval dans la manche suivante.

13/ La chute d’un cheval ou de son cavalier n’est pas éliminatoire et n’arrête pas le temps. Cependant, toute tentative de travail par un cavalier à pied débouche automatiquement sur une disqualification de l'équipe pour la manche.

14/ Chaque cavalier est responsable de son équipement. Le bris d’une pièce d’équipement du cavalier en cours de passage ne provoque pas un nouveau départ. Le temps n’est pas arrêté.

15/ Il est défendu d’effrayer le bétail avec fouet, chapeau, corde, bâton,  lasso, romal, rênes, etc.… Seules les mains peuvent être frappées sur les chaps. La sanction de toute action brutale sur le bétail ou sur les chevaux ainsi que pour toute conduite non sportive est un avertissement pour l'équipe. Cet avertissement est automatiquement assorti d'une pénalité de temps de 10 secondes sur la manche. Au second avertissement, l'équipe est disqualifiée. Les avertissements sont cumulables sur le concours.

16/ Si une bête sort de l’arène, en sautant ou en passant au travers des barrières de l’arène, le juge, en fonction de la responsabilité des cavaliers dans la survenance de l'évènement, peut décider soit de disqualifier l’équipe pour brutalité, soit d’accorder un nouveau départ.

17/ En cas de nouveau départ, celui-ci est donné à la fin de la manche. Si pour ce nouveau départ, toutes les bêtes ont été utilisées, le juge et les responsables de la compétition déterminent les bêtes à utiliser. Si plus d’un nouveau départ doit être effectué, les départs sont donnés dans l’ordre des évènements produits.
Si dans le bétail à réutiliser, des bêtes « Fraîches » peuvent être incorporées, un mixage des bêtes doit être effectué de façon à attribuer le même nombre de bêtes « Fraîches » à chaque équipe encore en compétition.

18/ Si plus de 4 vaches sont simultanément au-delà de la limite de la zone de parcage, l’équipe est jugée « Hors temps », qu'elle que soit la partie du corps de la cinquième bête qui franchit la ligne.
Un avertissement sonore « 30 secondes » est indiqué à l’équipe en action 30 secondes avant la fin du temps imparti. Dans l’éventualité où l’avertissement sonore « 30 secondes » n’a pas été donné, un nouveau départ peut être demandé par l’équipe. Si l’équipe demande un nouveau départ, le troupeau est regroupé dans la zone « Bétail » et le départ est donné immédiatement en utilisant les mêmes bêtes que précédemment sans pénalité.

19/ Un seul cavalier peut entrer dans le pen pour faire sortir une bête d’un mauvais numéro. Il n’est toléré qu’un seul mauvais numéro à la fois dans le pen.
Deux mauvais numéros dans le pen entraînent un « Hors temps » pour l’équipe.

20/ Pour demander l’arrêt du temps, il faut qu'un cavalier se présente à l'entrée de l'enclos, le bras levé.
Le temps s’arrête lorsque le bout du nez du cheval se trouve dans le Pen, le cavalier ayant le bras levé.
Pour que le temps puisse être arrêté, les trois cavaliers de l’équipe doivent être situés hors de la zone « Bétail ». Si un cavalier demande l’arrêt alors que l’un des ses équipiers se trouve encore dans la zone « Bétail » l’équipe sera jugée « Hors temps ».
Le juge de ligne constate et valide l’arrêt en abaissant son drapeau.
Si lors de cet arrêt, la pression exercée sur le bétail entraîne l’affolement de celui-ci et le fait se projeter dans les barrières, l’équipe sera jugée « Hors temps »
L’équipe qui demande l’arrêt du chronomètre avec une vache d’un mauvais numéro dans l’enclos ou hors de la zone « Bétail » sera jugée « Hors temps ». 

21/ Une équipe peut demander l’arrêt du temps avec une ou deux bêtes du bon numéro dans le pen.

22/ La disqualification d’un membre de l’équipe pour comportement antisportif disqualifie l’équipe entière et le cavalier pour l’ensemble de ses équipes sur le concours. Si le cavalier disqualifié participe à d’autres équipes, elles pourront toutefois faire le choix de faire leurs GO à deux.
Si par contre, un cavalier est disqualifié au motif de deux avertissements pour contacts non violent et / ou non volontaire sur le bétail, son équipe est disqualifiée du concours mais ce cavalier peut cependant prendre le départ avec ses autres équipes sur le concours. 

23/ Les numéros doivent faire 15,5 centimètres de haut et les colliers de couleur au minimum 15,5 centimètres de large. Les numéros doivent être appliqués sur les deux côtés de l’animal, en haut de chaque côté du milieu du dos  entre  l’épaule et la hanche. Les numéros et les couleurs sont tirés au sort par le juge et les responsables avant la compétition.

24/ Si un numéro ou une couleur de collier déjà utilisé dans le même lot de bêtes est attribué à une équipe, un nouveau départ est immédiatement donné en utilisant le bon numéro ou couleur de collier dans ce même lot de bêtes. L’erreur étant découverte après que le troupeau soit sorti de l’arène, le nouveau départ est donné à la fin de la manche avec le même troupeau.

25/ Le nombre optimum de bêtes dans un troupeau est de 30.
Le maximum possible est de 45 et le minimum est de 21 même si la compétition comporte moins de sept équipes engagées.
Toutes les bêtes dans un même lot doivent être numérotées par groupe de trois.
Trois bêtes numérotées à l’identique doivent être attribuées par équipe à chaque départ d’équipe.
Les mêmes séries de numéros de bêtes devront être utilisés dans chaque troupeau.
Dans l’éventualité où, lors du passage d’une équipe, il est découvert des bêtes d’un même lot possédant plus ou moins de trois numéros identiques, l’équipe bénéficie d’un nouveau départ à la fin de la manche. Les temps pour toutes les autres équipes de ce lot restent inchangés
Le bétail ne peut pas être réutilisé à l’intérieur d’un même lot excepté comme spécifié dans la règle ci-dessus pour un nouveau départ.

26/ Avec le juge principal, deux juges avec drapeaux sont nécessaires : un à l’entrée du pen et l’autre à la ligne de départ.
Il doit y avoir au moins deux chronométreurs. Le premier chronométreur est l’officiel. Le recours au second résulte d’une erreur ou d'un problème matériel pour le premier.
La ligne de départ est signalée par des marques localisées sur chaque côté de l’arène et doit être facilement repérables par le juge de ligne et les concurrents.

27/ Equipement du cheval : tous les mors western usuels sont autorisés, snaffle bit, bosal, Meroth, etc. …excepté les mors twistés. Les rênes fermées sont autorisées.
Aucune blessure n’étant tolérée, le juge est en droit de faire des contrôles au hasard.
Dans la classe open uniquement, les chevaux qui sont en mors de bride devront être montés à une main.
Aucune pénalité ne sera appliquée en cas de reprise occasionnelle à 2 mains ; mais il est interdit de faire la totalité du go à 2 mains (une pénalité de 10 secondes sera alors appliquée).

28/ Equipement du cavalier : Jeans, Chemise à manches longues boutonnées, chapeau western, bottes western. Le Poncho n’est pas autorisé.  La non-conformité de la tenue entraîne une pénalité de temps de 10 secondes sur la manche. La perte du chapeau n’est pas pénalisée.
Les concurrents qui appartiennent à d'autres cultures d'équitation de travail doivent obligatoirement se présenter dans le costume traditionnel correspondant à celle-ci. Le harnachement de leurs chevaux doit être conforme à la monte traditionnelle correspondante.
Tous les concurrents doivent être équipés pour la compétition une heure avant le début de celle-ci.
En cas de mauvais temps, le juge peut assouplir ces règles et permettre le port de vestes, imperméables, …

29/ Aucune discussion avec le juge n’est permise durant la compétition. Les réclamations se réalisent lors des opérations de changement de troupeau ou à la fin de la manche. Le non respect de ceci donne le droit au juge de faire sortir la personne du local, ou de disqualifier le concurrent.

30/ Le responsable de la manifestation doit veiller à ce que le bétail ne soit pas dérangé.
Les aides extérieures ne sont pas autorisées. (Coaching, indication des bêtes, etc.… sous peine de disqualification de l’équipe, à l’appréciation des juges,)
La clôture de l’arène côté bétail doit être opacifiée.
Le fond du Pen doit être positionné en V.

31/ Un cheval malade ou blessé ne peut prendre part à la compétition.

Jugement d'un concours AFET de Cattle penning

1) Les concours se déroulent en deux manches. Le temps alloué par manche est de 60 secondes (1:00 min.) pour toutes les catégories, sauf pour la catégorie MINI YOUTH (moins de 13 ans) où le temps est de 90 secondes (1:30 min).

2) Dans cette limite de temps, un cavalier doit trier du troupeau et mettre en enclos une bête identifiée par un collier numéroté ou coloré.

3) Le classement final résulte du cumul sur les deux manches du nombre de bêtes entrées et des temps mis pour ce travail.
Dans l’éventualité d’une égalité pour l'une des trois premières places, chaque cavalier ex-æquo aura à entrer une bête numérotée. Le classement résulte de la rapidité de ces cavaliers pour entrer leur bête supplémentaire.

4/ En cas de force majeure (intempérie, terrain impraticable, …) le juge peut stopper temporairement ou définitivement le concours. Dans ce dernier cas, le classement du concours résulte de celui de la manche complète qui a pu se dérouler.

5/ Le cavalier entre dans l’arène dès l’appel de son nom.  Tout délai entraîne la disqualification du cavalier. (A l’unique appréciation du juge et sans contestation possible).

6/ Si pour toute raison un cavalier ne se présente pas après avoir été appelé, le numéro de bête qui lui avait été attribué ne sera pas utilisé dans ce lot afin d'éviter de changer l’ordre de passage pour les autres concurrents.

7/ Avant le début du concours, une mise en condition du bétail « setlage » est effectuée dans la zone « Bétail » par un cavalier confirmé désigné par le juge principal ou par le juge lui-même.

8/ Avant que le départ du passage ne soit donné, toutes les bêtes sont groupées dans la zone « Bétail ». Cette zone est délimitée par le début de la carrière et la ligne de  départ. Le cavalier est hors de la zone «Bétail ».Le juge de ligne lève son drapeau  pour signaler que les conditions requises sont remplies.

9/ Le numéro ou la couleur du collier attribué sont annoncés dès que le nez du cheval franchit la ligne de départ. Ceci est signalé par le juge de ligne qui abaisse son drapeau.

10/ Un avertissement sonore “30 secondes” doit être indiqué au cavalier en action 30 secondes avant la fin du temps imparti. Si l’avertissement sonore «30 secondes » n’a pas été donné, le cavalier peut demander un nouveau départ. 

11) Seul le juge a pouvoir de décision pour constater une anomalie sur un animal. (Sont concernées, les bêtes agressives, blessées ou au comportement anormal). Le constat d’une anomalie par le juge entraîne automatiquement l’arrêt du jeu et la réattribution d’une nouvelle bête au cavalier en compétition. Si le cavalier constate une anomalie et demande d’arrêter le jeu, ceci se réalise à ses risques et périls : letemps continue à courir, seul le juge décide du bien fondé de la demande et permet un nouveau passage.

12) En cas de défense manifeste, dangereuse et répétée du cheval (ruade, cabrade, rétivité…), après un premier avertissement, le juge indique au concurrent qu’il ne peut continuer la manche avec le cheval incriminé. Le concurrent doit alors quitter la carrière. Il a la possibilité de se présenter avec un autre cheval dans la manche suivante.

13/ La chute d’un cheval ou de son cavalier n'est pas éliminatoire et n’arrête pas le temps. Cependant, toute tentative de travail par un cavalier à pied débouche automatiquement sur sa disqualification pour la manche.

14/ Le cavalier est responsable de son équipement. Le bris d’une pièce d’équipement du cavalier en cours de passage ne provoque pas un nouveau départ. Le temps n’est pas arrêté.  

15) Il est défendu d’effrayer le bétail avec fouet, chapeau, corde, bâton,  lasso, romal, rênes, etc. Les « Romals » ou les rênes ne peuvent pas être agitées ou frappées sur les « Chaps », seules les mains peuvent être frappées sur les chaps.

16) La sanction de toute action brutale sur le bétail ou sur les chevaux ainsi que pour toute conduite non sportive est un avertissement. Cet avertissement est automatiquement assorti d'une pénalité de temps de 10 secondes sur la manche .Au second avertissement, le cavalier est disqualifié. Les avertissements sont cumulables sur le concours.

17) Si une bête sort de l’arène, en sautant ou en passant au travers des barrières de l’arène, le juge, en fonction de la responsabilité du cavalier dans la survenance de l'évènement, peut décider soit de le disqualifier pour brutalité, soit accorder un nouveau départ.

18) En cas de nouveau départ, celui-ci est donné à la fin de la manche. Si pour ce nouveau départ, toutes les bêtes ont été utilisées, le juge et les responsables de la compétition déterminent les bêtes à utiliser. Si plus d’un nouveau départ doit être effectué, les départs sont donnés dans l’ordre des évènements produits.
Si dans le bétail à réutiliser, des bêtes « Fraîches » peuvent être incorporées, un mixage des bêtes doit être effectué de façon à attribuer le même nombre de bêtes « Fraîches » à chaque équipe encore en compétition.

19/ Si plus de 4 vaches sont simultanément au-delà de la limite de  la zone «Bétail », le cavalier est jugé « Hors temps ».  Qu'elle que soit la partie du corps de la cinquième bête qui franchit la ligne.
 

20/ Un avertissement sonore « 30 secondes » est indiqué au cavalier en action 30 secondes avant la fin du temps imparti. Dans l’éventualité où l’avertissement sonore « 30 secondes » n’a pas été donné, un nouveau départ peut être demandé par le concurrent. Si un nouveau départ est demandé, le troupeau est regroupé dans la zone « Bétail » et le départ est donné immédiatement en utilisant les mêmes bêtes que précédemment sans pénalité.
 

21/ Le cavalier peut entrer dans le pen pour faire sortir une bête d’un mauvais numéro. Il n’est toléré qu’un seul mauvais numéro à la fois dans le pen. Deux mauvais numéros dans le pen entraînent un « Hors temps ».
 

22/ Le temps s’arrête lorsque le bout du nez du cheval se trouve dans le Pen, le cavalier ayant le bras levé.
Le juge de ligne constate et valide l’arrêt en abaissant son drapeau.
Si lors de cet arrêt, la pression exercée sur le bétail entraîne l’affolement de celui-ci et le fait se projeter dans les barrières, le cavalier sera jugé « Hors temps »
Le concurrent qui demande l’arrêt du chronomètre avec une vache d’un mauvais numéro dans l’enclos est jugé « Hors temps ». A l’arrêt du temps, une pénalité de 10 secondes est donnée pour chaque bête hors de la zone « Bétail ».
 

23) Les numéros devront faire 15,5 centimètres de haut et les colliers de couleur au minimum 15,5 centimètres de large. Les numéros devront être appliqués sur les deux côtés de l’animal, en haut de chaque côté du milieu du dos  entre  l’épaule et la hanche. Les numéros et les couleurs seront tirés au sort par le juge et les responsables avant la compétition.
 

24) Le nombre optimum de bêtes dans un troupeau est 20.
Le maximum possible est de 25 et le minimum de 10 même si la compétition comporte moins de dix cavaliers.
Toutes les bêtes doivent être repérées par un numéro et la couleur de leur collier.
 

25) Il doit toujours y avoir les mêmes numéros de bêtes dans chaque lot utilisé dans une manche.
 

26) Deux juges avec drapeaux sont nécessaires : un à l’entrée du pen et l’autre à la ligne de départ
Il doit y avoir au moins deux chronométreurs. Le premier chronométreur est l’officiel. Le recours au second résulte d’une erreur ou d'un problème matériel pour le premier.
La ligne de départ est signalée par des marques localisées sur chaque côté de l’arène et doit être facilement repérables par le juge de ligne et les concurrents.
 

27) Equipement du cheval
Les embouchures aux canons vrillés (twistés) ne sont pas autorisées. Leur utilisation entraînera une disqualification.
Le juge est en droit de faire des contrôles au hasard.
Les rênes fermées sont autorisées.
Dans la classe open uniquement, les chevaux qui sont en mors de bride devront être montés à une main.
Aucune pénalité ne sera appliquée en cas de reprise occasionnelle à 2 mains ; mais il est interdit de faire la totalité du go à 2 mains (une pénalité de 10 secondes sera alors appliquée).
 

28) Equipement du cavalier :
Jeans, Chemise à manches longues boutonnées, chapeau western, bottes western. Le Poncho n’est pas autorisé.  La non-conformité de la tenue entraîne une pénalité de temps de 10 secondes sur la manche. La perte du chapeau n’est pas pénalisée.
Le port du casque à la place du chapeau est autorisé à tout cavalier. Il est recommandé pour les YOUTH et obligatoire pour les MINI YOUTH
Tous les concurrents doivent être équipés pour la compétition une heure avant le début de celle-ci.
En cas de mauvais temps, le juge peut assouplir ces règles et permettre le port de vestes, imperméables, …
Les tenues d'autres cultures d'équitation de travail (Camargue, espagnole, portugaise, …) sont autorisées dans la mesure où elles sont en adéquation avec l’équipement du cheval.
 

29) Aucune discussion avec le juge n’est permise durant la compétition. Le non respect de cette règle donne le droit au juge de faire sortir la personne du local, ou de disqualifier le concurrent.
 

30) Le responsable de la manifestation doit veiller à ce que le bétail ne soit pas dérangé.
Les aides extérieures ne sont pas autorisées. (Coaching, indication des bêtes, etc.…sous peine de disqualification à l’appréciation du juge)
La clôture de l’arène côté bétail doit être opacifiée.
Le fond du Pen doit être positionné en V.
 

31) Un cheval malade ou blessé ne peut prendre part à la compétition.

Règlement des concours AFET de Ranch sorting

1/ Le principe de base du Ranch Sorting est d’avoir 10 têtes de bétail numérotées de 0-9 et deux têtes sans numéro constituant un troupeau total de 12 bêtes. Avant le début d’un passage (run) le troupeau est parqué derrière la ligne de départ dans l’un des deux enclos circulaires, l’équipe de cavaliers étant positionnée de l’autre côté de cette ligne dans le second enclos. 
 
2/ Le Ranch Sorting se pratique avec une équipe de deux cavaliers.
 
3/ Le Ranch Sorting s’exécute entre deux enclos (Pens) de taille approximativement identique. Le comité d’organisation de la manifestation peut décider de faire travailler le bétail dans les deux sens ou à sens unique.
 
4/ Les têtes de bétail doivent être identifiées (à l’exception de deux) par des colliers numérotés. Les numéros doivent mesurer au moins 15,5 centimètres de haut. Toutefois des numéros appliqués de préférence sur les deux flancs de l’animal, le haut des chiffres près du milieu de son dos entre l’épaule et la hanche peuvent être tolérés par décision de l’association organisatrice.
 
5/ L’espace de tri recommandé est 15 à 20 mètres de diamètre sans angle à 90°, c’est à dire des enclos (Pens) de forme circulaire.
 
6/ La séparation des deux enclos ou ligne de départ recommandée possède une ouverture comprise entre 3 mètres et 5,3 mètres. La dimension exacte est déterminée par le juge et le comité d’organisation avant le début du concours.
 
7/ Le temps réglementaire diffère selon la somme des handicaps des deux cavaliers de l’équipe inscrite :
De 2 à 5 points : 2 minutes (120 secondes)
De 6 à 9 points : 1 minute et 45 secondes (105 secondes)
De 10 à 14 points : 1 minute et 30 secondes (90 secondes)

10 secondes sont retranchées pour chaque catégorie lors de la finale.
 
8/ L’utilisation d’un panneau de chronométrage électronique est obligatoire sur les concours de Ranch sorting. Le comité d’organisation de la manifestation avec le juge, peuvent cependant décider de remplacer le panneau chronomètre par deux personnes au moins qui chronométreront l'épreuve. Le premier chronomètre donne le temps officiel, le second chronomètre suppléé le premier chronomètre si celui-ci tombe en panne.
 
9/ Le temps s’écoule jusqu’à ce que les têtes de bétail soient triées ou que la limite du temps réglementaire soit atteinte.
 
10/ Tout le troupeau sera rassemblé du côté de l’ouverture qui lui est réservé avant que le départ ne soit donné. Les juges préciseront la nécessité de faire rassembler le troupeau.
 
11/ Le juge lèvera le drapeau pour signaler que l’arène est prête. Le drapeau s’abaissera quand le nez du premier cheval passera la ligne de départ, déclenchant le chronomètre. Les concurrents recevront leur numéro instantanément, tout retard à traverser la ligne de départ équivaudrait à un hors temps (no-time) pour l’équipe, à l’appréciation du juge.
 
12/ Les bêtes sont séparées dans l’ordre. Si la totalité d’une bête non numérotée ou d’une bête avec un mauvais numéro passe la ligne de départ, le juge sanctionne un « no-time ».
 
13/ Si la totalité d’une bête déjà séparée  repasse la ligne de départ, l’équipe sera jugée hors temps (no time).
 
14/ L’ordre de tri est déterminé par tirage au sort d’un numéro par l’annonceur (speaker). La bête portant ce numéro devra être séparée en premier. Par exemple si le numéro 5 est tiré au sort, il sera trié en premier, suivi du 6,  7,  8,  9,  0, 1 et ainsi de suite. Les bêtes sans numéro ne seront pas triées.
 
15/ Une bête est considérée comme séparée lorsqu’elle aura franchi entièrement la ligne de départ. Le temps sera pris en compte lorsque la queue de celle-ci aura franchi la ligne.
 
16/ Il est interdit de présenter deux fois la même équipe (même cavalier, même cheval).
 
17/ L’épreuve se déroule en deux manches (go) plus une finale, le passage de la première manche sera tiré au sort, celui de la seconde se fera dans l’ordre inverse, le nombre de finalistes sera déterminé par le comité organisateur, en accord avec le juge (suivant le nombre d’équipes participant à l’épreuve.), avant le début des épreuves. Lors de la finale, le passage des équipes se fera dans l’ordre inverse du classement provisoire.
 
18/ L’équipe gagnante est celle qui aura passé le plus de bêtes en un minimum de temps. En cas d’égalité de bêtes et de temps entre plusieurs équipes, l’équipe entrant des bêtes dans les deux manches l’emporte sur celle qui entre la même quantité de bêtes en une seule manche.
Si le volume d’équipes participant à la finale s’avère plus important que prévu du fait d’équipes ex aequo, la totalité des équipes incriminées sera prise en compte.
En finale, les temps et les bêtes des deux premières manches sont pris en compte. En cas d’égalité concernant les trois premières places, une manche est effectuée pour départager les ex aequo.
 
19/ Le comité d’organisation doit s’assurer qu’il y a suffisamment de têtes de bétail pour que l’épreuve se déroule dans les meilleures conditions.
 
20/ L'équipe doit être avertie lorsqu'il ne lui reste plus que 30 secondes du temps réglementaire.
 
 
 
21/ Lorsqu'ils ont pris les bêtes en charge, les cavaliers en sont responsables. Toute réclamation au sujet du bétail, devra être faite avant le départ du « go ». Lorsque le travail débute, aucun recours n’est accepté. Seul le juge peut en décider autrement. Si un animal quitte la piste en sautant par-dessus ou en traversant la barrière, soit l'équipe est disqualifiée pour brutalité, soit elle peut bénéficier d’un nouveau départ (rerun), à la discrétion du juge. Si un nouveau départ (rerun) doit avoir lieu, il doit se dérouler à l'issue de la série (go-round). S'il n'y a pas de bétail frais pour les nouveaux départs (reruns) les bêtes utilisables sont sélectionnées par le comité d'organisation de la manifestation et le juge. Si plus d'un nouveau départ (rerun) doit être donné dans une série (go-round) ils devront être exécutés en ordre d'occurrence. Si du bétail frais doit être utilisé, il devra être mélangé au bétail déjà utilisé et renuméroté.
22/ Le chronomètre est arrêté lorsque la queue du dernier animal (la dixième bête dans le bon ordre), a entièrement passé la ligne de départ (foul line).
23/ L'équipe qui trie dans l’ordre le maximum des 10 têtes du bétail est mieux placée que l'équipe qui en a trié moins.

Dans le cas d’une égalité dans le nombre de vaches triées, le temps est déterminant.
</spa

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site